Mers el-Kébir : raison ou déraison d'état ?
EAN13
9782492096129
ISBN
978-2-492-09612-9
Éditeur
Les éditions du Menhir
Date de publication
Nombre de pages
322
Dimensions
24 x 16 x 2,4 cm
Poids
600 g
Langue
français
Fiches UNIMARC
S'identifier

Mers el-Kébir : raison ou déraison d'état ?

Les éditions du Menhir

Offres

Le 3 juillet 1940, une escadre de la Royal Navy, partie de Gibraltar, attaque une fraction de la flotte française amarrée dans la rade de Mers el-Kébir, proche d’Oran en Algérie, craignant que celle-ci ne soit utilisée par les Allemands. C'est l'opération Catapult, dont les protagonistes ne sont pas en guerre... mais bien alliés !Cette agression surprise occasionne la mort de 1 297 marins français et en blesse plus de 350. C'est le point culminant d’une politique britannique visant à éradiquer une menace navale ressentie comme insoutenable. Le Premier ministre du Royaume-Uni, Winston Churchill, manifeste ainsi toute sa détermination à poursuivre le combat envers et contre tous, au prix même d’une rupture sanglante avec son "ancien" allié français.Philippe Arcens ne fait pas que restituer fidèlement tous les évènements de cette tragédie. Il en analyse les causes et les conséquences, pour finalement tenter de répondre à la question qui a hanté des générations de marins et d'historiens : cette opération était-elle justifiée... et justifiable ? Mers el-Kébir, traîtrise ou nécessité ?
S'identifier pour envoyer des commentaires.